Le président de la Banque centrale européenne, monsieur Jean-Claude Trichet, fait les éloges de l’‚Ǩ dans la presse allemande. Il met en avant sa stabilité qui n’a rien à envier à celle du Deutsche Mark.

Selon lui, la BCE a tenu la promesse de stabilité des pères fondateurs de l’euro. Jeudi encore la chancelière Allemande, Angela Merkel avait souligné: « le peuple allemand a abandonné sa monnaie à l’époque en misant sur un euro stable, (…) cette confiance ne doit en aucun cas être trahie ».

Au c?ìur de la crise grecque, 46% des Allemands avaient indiqué qu’ils seraient prêts à envisager un retour au Deutsche Mark si l’euro devait s’affaiblir durablement. Dans sa tribune, M. Trichet met en avant les bienfaits d’une inflation modérée, dont il assure qu’elle reste l’objectif numéro premier de la BCE. « La crise financière n’a rien changé à cette conviction fondamentale », selon lui. « La BCE va rester un pilier de stabilité et de confiance. Elle est aux c ôtés des citoyens », conclut-il. M. Jean-Claude Trichet a de nombreuses fois exprimé sa réticence à voir le Fonds monétaire international (FMI) intervenir en faveur de la Grèce, privilégiant une solution purement européenne.

Il s’opposait de cette manière ouvertement à la chancelière allemande Angela Merkel qui a finalement imposé ses vues à ses partenaires..

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*