En ce début de mois d’avril, nous pouvons remarquer une sensible baisse des taux d’intérêt des crédits immobiliers de l’ordre 0,10 % en moyenne.

Comment expliquer cela ?

Cette baisse des taux d’intérêt des crédits immobiliers s’expliquerait par la diminution de l’OAT, l’indice des références des taux fixes pour les banques. Grâce à cela, les emprunteurs peuvent dorénavant prétendre à des taux moyens de 3,40 % sur 15 ans, 3,50 % sur 20 ans et entre 3,65 % et 3,95 % pour les durées supérieures ou égales à 25 ans.

Ainsi, la baisse des taux immobiliers entraîne une hausse de la demande concernant les rachats de crédits de 40% par rapport à la même période de 2009.

Pourquoi ?

Prenons un exemple concret.

« Pour un prêt immobilier de 200.000 euros souscrit à 4,90 % sur 20 ans et renégocié à un taux de 3,65%, un emprunteur réalise ainsi une économie de 32.734 euros de coût de crédit, et profite d’une baisse de 128 euros sur la mensualité pour les 19 année restantes ».

C’est pour cela, que rachat de crédits rime avec économie..

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*