Les Etats-Unis sont  en meilleure santé financière que prévu. Maintenant, le FMI prévoit un taux de croissance de 3,1% pour  2010 mais certains sont encore plus optimistes.

Mais d’où vient cet optimisme ? Avec ces annonces, les entrepreneurs sont enfin rassurés de voir leurs bénéfices de nouveau, en hausse  et de ce fait, les ménages commencent peu à peu à épargner de moins en moins, ce qui les poussent vers la consommation. En effet, ceux qui choisissent l´épargne, par définition, mettent de côté, ce qui laisse moins de liberté de consommer.

Au niveau des importations, elles ont largement augmenté et le déficit commercial des Etats-Unis se creuse à nouveau.

Donc, plus d’emploi et un taux de chômage en diminution.

Mais, l’Amérique ne résout pas le problème qui l’a conduite à la crise des « subprimes ».

Ce problème est maintenant connu de tous avec la crise, les salaires n’ont cessé de diminuer depuis une dizaine d’année. Les ménages ont dû s’endetter pour maintenir leur niveau de vie et pour se loger. Et les financiers ont alors inventé les « subprimes » qui permettaient à des Américains d’accéder à la propriété. Mais ce montage financier nous à tous entraîné dans une crise mondiale.

Aujourd’hui, le salaire horaire continue d’être compressé et les taux d’épargne, un moment gonflé par la crise, chutent. L’Amérique retrouve ainsi, son mode de croissance d’avant la crise avec des salaires bloqués poussant les ménages à s’appuyer de façon très excessive sur une consommation basé sur les crédits.

Face à cela l’endettement est un problème persistant et important à résoudre. Car en effet, la compression des salaires peut créer des emplois. Moins onéreuses pour les entreprises, les embauches devraient être plus nombreuses.

Donc face à cela, un dilemme : créer plus d’emplois ou augmenter les salaires ?

Ainsi, les Etats-Unis sont en plein dilemme alors que la France quand à elle, voit son nombre de chômeurs augmenté et tente de résoudre elle aussi le problème du chômage et du surendettement provoqué par la crise et les crédits à la consommation..

  1. Faire des économies says:

    Idéalement la création d’emploi permet une meilleure stabilité économique du pays.

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*