Depuis plus d’une semaine, l’actualité est inondée par le changement de note des Etats-Unis jugé moins « surs » qu’auparavant par l’agence de notation Standard& Poor’s concernant ses investissements.

Mais qu’est-ce qu’une agence de notation ?

Qui est Standard&Poor’s ?

Et surtout est-ce que ce changement de note peut avoir des conséquences ?

Une agence de notation comme le précise clairement  son nom est une entreprise ou une institution en charge de la notation des collectivités, des État ou des entreprises selon des critères  réglementés.

Quand on parle d’agence de notation, il s’agit le plus souvent des agences de notation financière anglo-saxonnes telles que Fitch Ratings, Moody’s et Standard&Poor’s.

Mais quel est leur mode de fonctionnement ?

Elles opèrent, contre rémunération, sous la demande des entreprises et des collectivités publiques souhaitant être évaluées. Leur travail consiste à noter la fiabilité ; dans le cas d’une entreprise, les perspectives de développement commercial et financier seront examinées ; et dans le cas d’un Etat, la croissance, la capacité à lever l’impôt, les dépenses et la politique budgétaire seront notées.

Quelle est la signification de ces notes ?

Les notes varient selon les agences de notation mais la plus médiatisée et connue, Standard & Poors, utilise un barème de notes allant de AAA à D. Concrètement, les pays évalués  AAA sont les mieux classés. Puis, les notes allant d’AA+, AA et AA-  concernent les pays où l’investissement est évalué « de bonne qualité ». Cependant, les barèmes  A+, A et A-sanctionnent et réprimandent des Etats de « qualité moyenne ».

Synthèse des notes :

  • AAA : cela correspond aux investissements considérés comme les plus sûrs : la France et l’Allemagne.
  • AA+, AA, AA- : du plus sûr au moins sûr, les investissements jugés de « bonne qualité ».
  • A+, A, A- : qualité jugées moyenne.
  • BBB+, BBB, BBB- : qualité jugée moyenne inférieure
  • BB+, BB, BB- : les investissements  sont considérés comme spéculatifs et par conséquent risqués.
  • B+, B, B- : Pays jugé hautement spéculatif
  • CCC+, CCC, CCC- : Mauvaise condition, institution ou état au bord de la faillite
  • D : situation de défaut de paiement

Ces notes ont-elles des conséquences ?

Bien entendu heureusement ou malheureusement selon le classement. Si une agence de notation baisse la note d’une entreprise, des répercutions boursières sont à prévoir (revente des actions par les investisseurs). De même pour un état ; si sa note est abaissée, les investisseurs risquent de fuir et de plonger ainsi le pays dans une situation de crise.

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*