Vous souhaitez épargner afin de préparer votre retraite ?

Mais vous ne savez pas comment ?

Dans quel produit financier ?

Suivez le guide….

Avec la réforme des retraites qui a connu une adoption difficile du fait de son contenu, les Français sont et seront nombreux à être obligés de préparer eux-mêmes leur retraite. Qui dit préparer sa retraite, dit forcément épargner pour compléter ses pensions. Et qui dit épargner, dit forcément faire des efforts pour mettre de l’argent de côté !

Ainsi, se constituer un patrimoine pour conserver son niveau de vie est devenu la préoccupation majeure des Français.

Mais comment constituer un capital pour préparer cette « deuxième vie » ?

Pensez au Plan d’Epargne Logement aussi appelé PEL

Si vous n’êtes pas propriétaire, sachez que l’être  est important pour de ne plus avoir de loyer à payer lorsque sera arrivé le moment de votre retraite avec dans la majorité des cas une diminution des revenus.

Afin d’accéder à la propriété, la réforme du Plan d’épargne logement (PEL) applicable depuis le 1er mars 2011 devrait vous inciter à souscrire ce type de placement en vue d’un achat immobilier ; son taux de rémunération sera désormais fixé chaque année et ne pourra plus chuter sous la barre des 2,5 % minimum par an, exonérés d’impôt jusqu’au 12e anniversaire du plan.

Bonus supplémentaire : la prime d’État passe à 1.525 €.

Ainsi le plan d’épargne logement permet de se constituer un capital en vue d’accéder à la propriété et par conséquent d’alléger ses charges lors de la retraite (non-paiement de loyers).

Si vous êtes déjà propriétaire et que vous souhaitez vous constituer un capital pour votre retraite, pensez au Plan d’épargne en actions aussi appelé PEA.

Moins sécuritaire que le plan d’épargne Logement, le plan d’épargne en actions (PEA), propose un cadre fiscal avantageux afin de faire fructifier votre capital en Bourse, sur des actions ou des sicav et fonds communs de placement.

Avantages du PEA :

  • Dividendes et plus-values exonérés d’impôt (hors prélèvements sociaux) sous conditions
  • Possibilité de procéder à des retraits huit ans minimum après sa souscription

 Mais attention le plan d’épargne en action (PEA) impose aussi une contrainte : exclusivement réservé aux placements en actions françaises et européennes. Qui dit actions dit marché boursier donc gare aux turbulences.

 Alors si vous souhaitez un placement pour investir en sécurité, optez pour un contrat d’assurance vie multi supports qui a la possibilité de s’adapter à la situation des marchés financiers et au nombre d’années qui vous séparent de votre départ à la retraite.

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*