Puisque les banques tiennent obligatoirement compte de la solvabilité des demandeurs de prêts, il est malheureusement évident que les personnes en recherche d’emploi ont moins de chance que ceux en activité, exerçant un emploi. Ces derniers peuvent déjà avoir du mal à convaincre les banques, alors pour les chômeurs, c’est une tache plus que difficile voire même impossible la plupart du temps. C’est pour cela que nous allons vous donner quelques conseil afin d’obtenir un crédit.

A savoir,

Pour commencer, sachez qu’une banque vous prêtera de l’argent si vous avez des garanties à présenter. Pour cela, vous avez plus de chance d’obtenir un prêt si vous êtes propriétaire d’un bien, surtout immobilier. D’autre part, les banques étudieront forcement votre situation financière. Si vous êtes en fin de droits, ce sera plus compliqué. Par contre si vous êtes au chômage depuis peu et qu’il vous reste une longue période d’indemnisation devant vous, vous avez vos chances. Dans l’idéal il faudrait que la dernière échéance du crédit arrive avant la fin d’indemnisation du pôle emploi.
Ainsi, si votre banque rejette votre demande, prenez d’abord contact avec une assistance sociale. Cette dernière pourra élaborer un dossier et orienter sa demande, en fonction du motif de l’emprunt vers la CAF ou vers le microcrédit social. Cette interposition augmentera subséquemment vos chances d’obtenir un prêt immobilier.

Entre autres, afin de vous lancer dans une demande de crédit, il est aussi conseillé de disposer d’un capital équivalent d’au moins 10 % de l’investissement total. Plus le coût de votre projet sera raisonnable, plus vous aurez de chances d’obtenir un crédit immobilier. Bien entendu, les banques restent très réservées pour les personnes en recherche d’emploi. La CAF peut vous aider à évaluer vos droits et établir vos possibilités de financement en vue de les convaincre.
Si néanmoins vous disposez de prestations sociales versées par la CAF, comme l’aide au logement, vous pouvez souscrire un prêt à taux zéro de la CAF. Cette dernière prendra en compte différemment chaque dossier mais vous pouvez tout de même tenter cette approche. Pour cela, il faut disposer tout d’abord d’un dossier au sein de la CAF et faire une demande d’argent express. Mais toucher des Assedics n’aide pas forcement lors de la sélection de dossier pour un crédit. Mais la Caisse d’Allocation Familiale figure parmi vos choix les plus modestes pour emprunter. La réponse ne sera pas forcement positive, mais il faut quand même tenter.

Autres alternatives

Autres issues pour emprunter quand on est à la recherche d’un emploi sont les structures de prêt qui ont pour vocation d’aider les plus démunies, comme le Crédit Municipal par exemple. Ce dernier est habilité à prêter de l’argent contre un gage minimum. Vous pouvez notamment poser comme garantie des bijoux, tous objets de valeur, mais aussi des meubles. Tous ces gages doivent être évalués par la banque et normalement la banque pour personne en difficulté va prêter de l’argent, sans poser d’autres questions. Dans ce cas précis, le montant du prêt ne sera pas très important. Mais l’avantage c’est de ne pas avoir besoin de justificatif. Le taux d’intérêt de ce prêt reste normal, ce qui peut doubler la somme à restituer à la fin de l’échéance.
Emprunter pour un crédit immobilier n’est pas facile, voire impossible, pour les chômeurs, mais il existe des solutions pour maximiser vos chances.

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*